bandeau principale
Accueil
23-10-2017
  Formation CIMU   Tri 2
Accueil Historique État de l'art Gold standard Formation Triage Formation CIMU Auto-évaluation Documentation Contact Évaluez le site
 
Introduction Tri 1 Tri 3 Tri 4 Tri 5
 

Cas clinique

H 40, dyspnée crescendo depuis 24 heures non soulagée par le Salbutamol
Observation:
Dyspnée sifflante - Gêne à la parole
Antécédents:
DNID, asthme, pas d'hospitalisation en réanimation, poids 70 Kg
Constantes vitales

TA 110/55; FC 120/mn; Douleur 0
T 37,5° C; SatO2: 96%; FR 24/mn; Peak Flow 220
Glycémie capillaire 15 mmol/l
Le processus cognitif se déroule en cinq étapes.

Étape 1. Le résumé de la situation par l’infirmier(e) permet d’analyser finement le déterminant clinique :

  • QUOI : dyspnée
  • COMBIEN : gêne à la parole et rebelle au salbutamol,
  • QUAND : récente,
  • COMMENT : s’aggravant,
  • QUI : asthmatique connu
Ce déterminant oriente vers un tri 2. En effet, il existe à l’interrogatoire (asthme s’aggravant malgré prise de salbutamol) et à l’inspection (gêne à la parole) des signes de sévérité. Étape 2. La prise de constantes « pneumologiques » révèle un déterminant objectif péjoratif : le PF à 220 pour un PF théorique à environ 600 (pour son poids/âge) ce qui le classe en dessous des 50% de la théorique. Ce déterminant objective une situation sévère et oriente vers un tri 2.

Étape 3. La combinaison des informations fournies par les deux étapes précédentes impose un tri 2. Il existe une atteinte patente de la fonction respiratoire. Le pronostic vital ou fonctionnel est engagé dans les heures suivantes. La probabilité d'hospitalisation est forte.

Étape 4. L’indication d’une étoile ne se discute pas pour un tri 2.

Étape 5. Pour un tri 2, l’infirmier(e) de triage doit informer l’équipe de soins et organiser l’installation du patient le plus rapidement possible dans une salle d’examen appropriée en vue d’une intervention paramédicale immédiate et intervention médicale dans les 20 min (schématiquement) pour des actions centrées sur le maintient de la fonction vitale. On notera que le tri 2 correspond à un demande d’intervention paramédicale immédiate : installation, monitorage, premiers soins voire premiers examens complémentaires s’ils ont été prévus par protocole. Cette recommandation est une des spécificités de la CIMU.

 Vous avez retenu le tri 2
» Correspond à une atteinte patente d’un organe vital (ou lésion traumatique) avec pronostic vital ou fonctionnel engagé dans les heures suivantes. 

» Ne pose aucun problème d’authentification, soit parce que l’interrogatoire et/ou l’inspection révèle(nt) des signes de sévérité, soit parce que les constantes vitales sont altérées. 

» Impose une intervention paramédicale immédiate et intervention médicale dans les 20 min.  

» Justifie des actions centrées sur le maintien de la fonction vitale.

 

 

Rationnel du tri 2 la CIMU : en savoir +

  « Précédent Suivant »  
bas de page

Site optimisé pour navigateurs récents (Internet Explorer, Firefox, Safari, Opera)

Plan du site|Contacts|Contributions|Informations légales|Droit d'auteur: triage-urgence.com© 2011|Dr Pierre Taboulet